METEO FRANCE Météo et climat

Vigilance

Carte de vigilance

Vigilance Phénomènes dangereux

<<<Consultez la carte

Prévisions sur Carteret

Prévisions actualisées à -

Latitude : 49.366665

Longitude : -1.833333

lun 1 mar 2 mer 3
6h 12h 18h 0h 6h 12h 18h 0h 6h 12h 18h
Vent à 10m
Direction NE NE NE NE NE NE NE NE NE NE NE NE NE NE NNO NNO OSO OSO ONO ONO NE NE
Vitesse (nœuds) 13 14 16 17 11 10 10 7 4 10 13
Echelle Beaufort 4 4 4 5 4 3 3 3 2 3 4
Mer totale
Hauteur significative (m) 0.4 0.4 0.5 0.5 0.2 0.2 0.3 0.2 0.1 0.2 0.3
État de la mer Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle Ridée ou Belle
Hauteur max. sur 6h (m) 0.8 0.7 0.8 0.8 0.6 0.6 0.3 0.2 0.1 0.2 0.3
Mer du vent
Hauteur significative (m) 0.4 0.4 0.5 0.5 0.2 0.2 0.2 0.1 0.0 0.2 0.2
Houle
Direction O O O O O O O O ESE ESE ESE ESE NE NE NO NO NO NO ONO ONO ONO ONO
Hauteur significative (m) 0.1 0.1 0.1 0.0 0.0 0.1 0.1 0.1 0.1 0.1 0.1
Période (s) 10 9 9 9 4 3 2 2 2 2 3

Les heures affichées sont en temps universel (UTC / GMT). L'heure locale s'obtient en ajoutant 2 heures en heure d'été, et 1 heure en heure d'hiver.

Attention : les rafales peuvent dépasser 1,5 fois la vitesse moyenne du vent, et les vagues maximales peuvent atteindre 1,5 à 2 fois la hauteur significative.

Publicité

 
 

POUR ALLER PLUS LOIN:

Les bulletins météo marine expertisés

Bulletins pour la côte, le large, le grand large ou bulletins spéciaux.

Découvrez

Prévisions côtières

Prévisions à 3 jours des hauteurs de vague et direction de la houle.

Découvrez

 

Site éducation

Pédagogie

Site éducation

Réalisé en partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale, le site Éducation propose des contenus pédagogiques validés et adaptés aux programmes d'enseignement.

Publicité

 
 

Image satellite commentée du 29/05/2020

Les orages grondent autour du golfe du Mexique
image satellite du jour
Image du satellite GOES16, le 28/5/2020 à 23h UTC : après une très belle journée de printemps, l'air marin, chaud et humide, contribue à déstabiliser l'atmosphère. Dans ces conditions, les petits cumulus peuvent se transformer rapidement en violents cumulonimbus. D'importantes structures orageuses se développent alors. Par toute une série d'interactions complexes, elles peuvent exploser en super-cellules. C'est ici le cas avec de puissants amas convectifs qui se déchainent, aussi bien au-dessus de la mer que des terres. Ces phénomènes orageux s'étalent parfois sur plus de 1 000 km de distance.

Publicité